Mais que vit Marie ?

Bon Jour à vous qui me suivez depuis quelques mois ou quelques années déjà. 🙂

Cela fait plusieurs semaines que je ne vous donne pas de nouvelles. Mais, en cette fin d’année, j’ai décidé de vous partager où j’en suis (mail un peu long mais qui vous dit TOUT! 🙂 Une retrospective de parcours, de chemin, de changement de cap etc…

Beaucoup de choses se sont passées pour moi ces dernières années. Certains m’ont connu psychologue, sophrologue, psychothérapeute…Puis, mon parcours de vie m’a amené et me mène à aller toujours plus loin, plus en profondeur. Toujours vers plus de sens, de connaissance et de liberté. Au final, je vais toujours voir au-delà des modèles communément admis.

Cette curiosité naturelle est plutôt un appel de l’âme qui me porte vers de nouveaux horizons !

Je réalise que s’il y a bien une « mission » évidente, qui est là, c’est bien celle d’ouvrir la voie. Des voies nouvelles, des portes qui mènent vers Soi. Vers qui je suis réellement, vers qui nous sommes, au-delà des étiquettes sociales, métiers, familiales. Le but étant de renforcer notre connexion à notre Essence, notre Être, notre guidance intuitive, notre sagesse intérieure.

Un parcours de connaissances globales, une quête spirituelle qui a commencé à la naissance, étant tombée dans cette marmite (comme Obélix) dès mes 1ers jours de vie.

Une éducation de l’écoute du cœur qui m’a portée jusqu’ici à cette recherche d’absolu, de vérité, de liberté, du vivant, dans tous les aspects de ma vie.

Depuis, j’ai continué à exploré, j’ai même il y a quelques années, fait une vidéo « j’arrête de travailler (pour œuvrer) » qui expliquait que je laissais les rênes à plus grand que moi. C’était déjà en 2013. J’ai ensuite partagé au fur et à mesure, que ce soit par vidéos, articles, mails, réseaux sociaux, mes avancées et mes recherches. J’ai accompagné et soutenu de nombreuses personnes que ce soit dans ma vie de bénévole et de salariée dans le milieu social (précarité, protection de l’enfance) ou ensuite à mon compte en libéral. Depuis 2012, date où j’ai osé quitter un CDI sans avoir d’autres ressources financières, mon travail s’est centré sur des accompagnements pour oser être qui nous sommes, se connecter à soi, s’éveiller à soi-même.

Aujourd’hui, ces voies de pas-sage ont à prendre une nouvelle dimension, de l’envergure. Aller vers soi c’est bien, agir depuis son Être est l’étape actuelle ! Je suis de plus en plus en connexion fine avec moi même dans toutes mes facettes. Je continue à nourrir cette reliance, à tenir cette constante du mieux que je peux (pratique personnelle, formation, accompagnements, etc.).

Au final, 35 ans de chemin ! Seulement voilà, je me suis aussi essoufflée, car j’ai beaucoup donné sans m’autoriser à recevoir (RE-SE-VOIR) pleinement, c’est-à-dire de façon à vivre plus confortablement et contribuer davantage. Ça vous parle à vous aussi ?

Je me suis formée et j’ai travaillé sur moi en continu. J’ai diffusé comme j’ai pu tout ce bagage sur le net pour toucher d’autres personnes. C’est super d’un côté bien sûr et j’ai de la gratitude d’avoir accès à tout cela. Mais j’ai aussi réalisé je n’étais pratiquement pas partie en vacances depuis 2012 ! Vous savez de vraies vacances ! Vous me voyez peut-être voyager, c’est vrai, mais c’est toujours pour apprendre davantage, me former, travailler sur moi. Vous ne voyez pas les coulisses de cela.  Pourtant, j’ai parfois besoin de plusieurs jours, voir semaines d’intégration dans mon corps au retour et je ne peux travailler à des réalisations ou des accompagnements. La voie que j’ai choisie est un travail 24h/24 ! 🙂

Alors aujourd’hui il m’est apparu aussi que je devais être en capacité de prendre plus soin de mon humanité, mes besoins de terriennes (que j’avais mis de côté dans une fausse compréhension de la spiritualité)! sourire !

Je sens qu’une page se tourne.

Je sais que je pourrai être une éternelle apprenante, et je suis une éternelle exploratrice qui va toujours voir plus loin. C’est OK! Je dois intégrer que ce chemin à un coût humain, matériel et financier. Je dois oser parler d’argent, de finances, d’investissements.

Combien de personnes ont été inspirées par: mes choix, mon regard, ce que j’apporte et ce dont je témoigne? Par mon énergie, mes conseils, mes accompagnements multidimensionnels ? Parfois, je crois que personne n’écoute mes audios par exemple et puis un jour je croise quelqu’un qui me remercie en me disant que d’avoir écouté une phrase l’avait aidé à changer son énergie, prendre une décision, oser faire quelque chose qu’elle n’avait jamais fait, etc. ! Alors dans ces moments, je me dis : oui OK, même si ça ne touche qu’une seule personne, ça vaut la peine !!! Continue ! Continue à évoluer, à expérimenter et offrir le fruit de tes expériences, de tes prises de conscience (par mails, FB, instagram podcasts).

Je sais que je dois continuer, mais que je dois le faire autrement (en mieux).

Je suis à un tournant intérieur qui me demande d’assumer ma valeur (ET VOUS AUSSI), la valeur de mon parcours, de ma vibration, de mes connaissances. De reconnaître ce qui est offert aux personnes qui me suivent ou que j’accompagne; ce que cela leur permet quand moi-même je transforme en profondeur mes croyances, quand je transmute mes étapes de vie, quand je partage mes expériences, connaissances, prises de conscience, quand j’accompagne, conseil, etc.

Il s’agit d’assumer “gagner ma vie” en étant moi (ET VOUS AUSSI), bien au-delà de certains standards, pour offrir encore plus. Aller au-delà de gagner de l’argent pour l’argent ou pour posséder davantage. J’ai appris à vivre avec le minimum en étant nomade, en vivant en caravane ou avec plus de confort. La vraie question derrière tous les biens matériels est toujours :  le sens !

Je dois aujourd’hui honorer plus et mieux la matière et mon corps, car sans lui, ma conscience, mon Être ne peuvent rien faire.  Quand je suis en parfaite vitalité, relaxée, que j’aie de l’espace de vie, et que je peux penser à autre chose que « comment payer mes factures ou comment accéder à tels formations ou soins » et bien j’ai de la disponibilité, de l’énergie et de la créativité pour offrir davantage et de meilleure qualité. Je peux aussi accéder aux moyens techniques et humains (rémunérer des professionnels compétents plutôt que bidouiller toute seule, me stresser, me décourager) pour contribuer plus et mieux.

Cette posture signifie ne plus me contenter du minimum. L’inverse ne veut pas dire « surconsommer », juste savoir que se contenter du minimum signifie aussi offrir le minimum.

Et s’il était temps de voir plus grand et de (Re)-se-voir réellement pour être à notre juste place dans ce monde, se sentir dans sa mission de vie et contribuer au monde ?

Résolument, je ne peux pas faire un métier qui ne va pas dans ce sens !!!

Et s’il était temps pour vous aussi de vous voir tel que vous êtes et de clôturer ce qui n’est plus porteur pour vous et votre vie, et envisager 2019 sous un autre angle ?

Si vous pouviez tout remettre à plat, quelle direction prendriez-vous ?

Oseriez-vous entendre l’appel de votre âme ? Êtes-vous prêt à vous asseoir sur la chaise (ou le fauteuil) qui est pour vous dans ce monde ? Nous l’avons tous devant nous, encore faut-il oser s’y asseoir !

==> Je serai heureuse (et curieuse) de lire vos réponses (quelles qu’elles soient) et d’avancer plus spécifiquement avec ceux et celles qui le souhaitent (où que vous viviez) vers VOS réalisations (écrivez-moi pour intégrer un de mes accompagnements personnalisés). Il est temps de rayonner qui vous êtes! 🙂

Alors, je change de posture. J’incarne ce souffle du vivant dans ma propre réalisation et les réalisations concrètes qui en découlent. Je suis OK avec ce monde et je l’influence à mon niveau en rayonnant qui je suis, avec toutes mes facettes, POINT.

C’est cela spiritualiser la matière. C’est cela la spiritualité incarnée : s’unir à la matière et l’illuminer de toute notre Conscience. Faire notre miel pour qu’il ait ce goût du subtil (je parle d’ailleurs de ce sujet dans mon livre qui allie quête de sens, spiritualité et quantique) : disponible ici).

Alors voilà, j’avance pas à pas. Et là je dois vivre cette mutation et laisser parfois le vide, parfois les interrogations, parfois les appréhensions ou le rien (sans mots) me traverser pour laisser l’intérieur muter et donner forme à des offres, des prestations, des médias à mon image, professionnels, alignés à qui je suis dans ma globalité et ce que j’ai à offrir au monde.

Un « je recommence à zéro ou presque ». Je change de posture ! Bien plus, je mute !

Alors pour ceux qui veulent continuer à me suivre et vivre l’aventure avec moi, et se laisser inspirer par mes mots, ma vision des choses, mes partages, mes offres, suivez mon actualité on continue ensemble. Et pour les autres, vous pouvez continuer votre route.

Gratitude à tous et à chacun pour votre soutien visible et invisible !

Belle transition sur 2019.

On avance ensemble !

Marie

Ps : Pour ceux qui veulent me soutenir concrètement, j’ai créé une possibilité de don ici, pour que vous soyez libre de donner la somme que vous souhaitez sans minimum requis.  Ainsi vous contribuez vous aussi à permettre une plus large diffusion de ce qui vous inspire et ce qui peut inspirer d’autre à évoluer. Chacun fait sa part à sa manière. Cet argent sera utilisé à investir dans de la technique comme : faire évoluer mon site, payer des plateformes de diffusion de podcast, d’interview de personnes inspirantes, avoir des outils techniques qui tiennent la route. Et aussi financer l’autoédition de livre : une correctrice, une graphiste, illustratrice. Notamment un livre en co-écriture qui est en cours d’autoédition et devrait voir le jour d’ici le premier trimestre 2019. 🙂  je vous en dit plus ICI

Un grand merci pour votre contribution quel qu’elle soit.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *