Lucia de Carvalho 2 _ Blog Marie

Portrait de Lùcia : L’art d’enraciner la Lumière

Lùcia de Carvalho

Chanteuse – Musiques et Rythmes du monde
www.luciadecarvalho.com
Lien vers son film “Kuzola”

“Unique et singulière dans la matière, universelle et infinie dans cette essence qui habite chaque être !”

L’ÊTRE:
Quel être êtes-vous ?

Je me sens comme un être d’essence joyeuse, reconnaissante pour les expériences que la vie me permet d’expérimenter dans la matière.

Avec le temps j’ai l’impression que la frontière entre « bonnes » et « mauvaises » expériences s’estompe, comme si les situations me portent  lorsqu’elles sont  fluides et agréables et finissent par me faire grandir lorsque j’arrive à transcender la problématique qui s’était présentée à moi. Car mine de rien la vie nous en fait voir de multiples couleurs !

Depuis l’incarnation dans mon Angola natale, le déracinement vers le Portugal, l’adoption en France, le choix de la musique comme métier… Puis allier vie professionnelle, de famille, sociale et continuer à avoir du temps pour soi… ça en fait des choses, ahahah !

Les moments où j’arrive à prendre de la hauteur par rapport à tout ça, j’ai l’impression de vivre une pièce de théâtre où mon ÊTRE joue le rôle de Lùcia. Au fond, c’est comme si Lùcia ne fait rien uniquement avec ses forces et sa volonté humaines : elle se laisse être et cherche à se rendre disponible pour que de belles choses se fassent à travers elle.


Je suis, unique et singulière dans la matière, universelle et infinie dans cette essence qui habite chaque être.

ENSEMBLE:
Qu’est-ce qui vous a amené à collaborer avec Marie ?

Mon âme aime créer et entreprendre. Je suis une personne intuitive, qui a tendance à prendre des décisions en fonction de ce que je sens et pas forcément uniquement en fonction de ce que je sais. Quand je suis juste avec moi-même, il n’y a pas de souci, mais dans le travail en équipe ce n’est pas aussi simple. J’ai pensé que ça pouvait donner l’impression que je n’étais pas suffisamment constante. Ce qui n’était pas très confortable ni pour moi ni pour les personnes avec qui je collabore.

La proposition de Marie était d’accompagner les entrepreneurs du sensible. Cela a résonné dans tous les sens dès les premiers échanges.  « Quoi ? Tu veux dire qu’il y a des personnes qui se laissent ouvertement guider par cette énergie qui semble nous dépasser ? Ils s’ancrent dans cette grande inconnue bien connue et c’est une forme d’être constante ?!? »  Je me suis sentie joyeusement « normale » , ahhaha !!! Comme si j’avais trouvé une famille, une maison !

J’ai pu mettre des mots sur des ressentis et mieux comprendre certaines manières d’agir qui me semblent importantes mais ne sont pas toujours simples à mettre en pratique dans ce monde si rationnel.

Dans la collaboration avec Marie il s’agissait d’allier subtil et matière, de prendre des décisions concrètes en accord avec l’élan de son âme.

C’était exactement mon besoin : un accompagnement dans mon expansion et dans cette quête de connexion à plus grand que soi pour accoucher la lumière dans la matière.

Bingo ! Merci, la Vie ! Merci, Marie : tu es arrivée à point nommé ! =)

OUVERTURE:
Quel a été le Déclic ?

Je ne sais pas s’il y a eu un déclic à un moment précis mais il y a eu des voyants qui s’allumaient à chaque rencontre en ligne ou en présentiel !
Un vrai processus de déploiement.
La résonance à chaque intervention de Marie ou les témoignages des autres participantes était très forts, très vibrants. Comme si des cellules de mon corps qui sommeillaient commençaient à se réveiller !
Et je n’arrêtais pas de me dire : « Mais oui ! » ; « Ah, moi aussi !!! ». Comme si toute l’information était déjà là et n’attendait que la formulation extérieure pour se révéler à elle-même.

ITINERAIRE:
Quelle a été votre transformation ?

J’ai gagné en consistance et en confiance dans la guidance du cœur. Je vénère et chérit le silence intérieur duquel jaillissent les réponses à mes questionnements. Je me sens plus ancrée dans la matière et plus proche de l’infini : l’infiniment grand et l’infiniment petit.

PAROLES:
Que diriez-vous de Marie ?

Je vois Marie comme un être qui se délecte à voir le déploiement de ceux qu’elle accompagne. Une éveilleuse d’essence inspirante dans son humanité, rayonnante dans sa divinité.

AUJOURD’HUI:
9 mois après ?

J’ai l’impression d’avoir plongé mes racines dans le sacré de mon essence. J’avais besoin d’un bon coup de pouce pour m’aider à faire le pas. Le cadre créé dans le cercle de déploiement (Session #1) : « I WAS BORN FOR THIS » a été un cadeau immense dans son énergie qui continue à me porter.
La route se poursuit.

La graine continue à se nourrir intérieurement, car les concerts ne sont pas d’actualité pour le moment. Je sens déjà toute la puissance qu’elle pourra déployer en douceur ou avec vivacité le/les moments venus.

C’est un vrai bonheur d’avoir des outils qui m’aident à retrouver plus facilement mon centre lorsque le monde extérieur bouscule, à avoir le courage de suivre l’élan du cœur même lorsque les signes rationnels ne montrent pas la même direction et à être en paix avec ce qui est, sera, a été…

La lumière est là ! Je la laisse prendre sa place depuis  le rayonnement du cœur en passant par les racines du tambour, les vibrations de la voix et se frayer un chemin vers les cœurs.

INSPIRATION:
Et l’Amour dans tout ça ?

Mon projet (Album + film) le plus récemment concrétisé s’appelle « Kuzola », ce qui veut dire « Aimer » en kimbundu, une langue régionale angolaise.

Nous étions deux au départ avec une perspective limitée par nos croyances rationnelles… Puis la force de l’Amour nous a portés.
C’est ainsi que dans notre jardin a fleuri un bel album et un film documentaire réalisés entre la France, le Brésil, l’Angola et le Portugal. Puis des dates en France, en Europe, en Afrique… Des nouveaux partenaires professionnels et surtout beaucoup d’Amour !!! 


Beaucoup d’amour de la part du public, avec une impression incommensurable de connexion à la fin de chaque concert et de chaque projection du film.
Et beaucoup d’Amour se dévoilant au-dedans, recollant les blessures, faisant la paix avec le passé, se réjouissant des possibilités à venir, se délectant de la parfaite imperfection de chaque moment présent et créant un sol gorgé d’un profond respect pour tout ce qui est…

L’Amour est mon socle, ma lumière ! Je le chérit et le remercie de sa présence à chacun de mes pas !

Lùcia de Carvhlo

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

News & inspirations

“Faire moins, être plus, recevoir et contribuer mieux”

Pour annuler mon consentement, je peux me désabonner en bas de chaque email.