Les 6 étapes pour retrouver un état serein, apaisé et joyeux

L’autre soir, j’étais dans l’incapacité de sortir d’un marasme mental, une agitation de pensées qui partaient à vau-l’eau et me faisaient souffrir. Mon émotionnel était retourné. Pour tout dire, j’étais triste, déçu, je me sentais nulle, lourde, et je n’avais envie de rien…

pour une petite chose qui passerait inaperçue pour certains… il n’y a pas besoin forcément de grosses choses d’ailleurs pour sombrer dans le marasme n’est-ce pas ? 🙂

Vous avez surement remarqué comme, même si de manière générale ça va plutôt bien dans vos vies, il suffit parfois d’un petit grain de sable, à un endroit précis….pour vous envahir, vous déborder, vous encombrer. L’extérieur que se soit « la société » ou nos proches, notre travail, mais aussi nos jugements, nos pensées, nos critiques ont vites faite de nous remettre dans un sentiment de petitesse, de stress, d’agitation. Et là, adieu l’instant présent, la confiance inébranlable en la vie, la sérénité et la légèreté. Adieu le cap vers son plein épanouissement confiant, joyeux et serein ! 😉

 

Alors, la question n’est pas le pourquoi ou qu’est-ce qui a causé ça, mais plutôt quand je suis dans cet état comment je transforme cela pour retrouver un état serein, tranquille et joyeux. Voilà comment j’ai procédé pour retrouver la Reine en moi et la tranquillité intérieure : je vous partage les 6 étapes traversées.

1)- Ecrire l’histoire, l’événement, la situation qui me met dans cet état et là je me lâche, je m’autorise à tout dire comme une ado, à me raconter le film vraiment avec mes émotions, blessures s’il y en a, jugements. Genre : je me sens nul d’avoir réagi comme ça… Cette libération par écrit en plus d’une décharge émotionnelle, permet de prendre du recul.

2)- Ensuite : l’accueil total de moi-même et de toutes ces facettes vues lors de l’écrit. Une par une, comme une mère accueillerait son enfant. Et avec les émotions qui vont avec : colère, tristesse, désespoir, pleur etc. Ce qui a pour effet de calmer les parts de nous en souffrance. Toutes ces parties de moi sont pleinement vues, reconnues et accueillies et de fait, s’apaisent.

3)- Je me demande : quel est le cadeau ? Et je demande de l’aide pour transmuter tout ça. Je remercie cette situation de me permettre de voir tel ou tel schémas, telle ou telle blessure car je peux l’accueillir et la transformer jusqu’au plus profond de mes cellules J

4)- Se recentrer et répéter: Tranquillement, j’ai fermé les yeux et je me suis remise en moi (recentrage intérieur). J’ai répété avec le cœur: « je dis oui à l’amour qui m’aime ». « Je suis l’amour qui m’aime »…

car je suis sur que si vous regardez bien les situations de souffrances en vous, même si en 1er lieu, elles ne semblent ne rien avoir à voir avec une situation d’amour tel qu’on peut l’entendre habituellement (couple, amoureux, liens avec vos enfants), il s’agit toujours d’une histoire d’amour ou de désamour avec soi-même.

Au fur et à mesure que je répète cette phrase, je sens mon dos qui se redresse. Je m’apaise encore plus en profondeur, et petit à petit je me suis mise à sourire. À ce moment-là, je me suis sentie grande, je me suis sentie Reine. J’ai respiré paisiblement comme ça ne m’était pas arrivé depuis quelque temps. Tout était redevenu possible, dans la confiance et l’ouverture. Les préjugés et projections envolés.

5)- j’ai pris le temps de sentir cela en moi, de le gouter pleinement, puis de remercier pour ce processus de transformation, cette efficacité. J’étais de nouveau pleine d’amour et de gratitude sans raison particulière, juste par ce que c’était là en moi, le contact avec ma véritable nature.

6)- Pour le plaisir, j’ai tiré une carte du jeu Féminitude (jeu utilisé dans le Cercle Privé voir ici). C’était bluffant de clarté et de résonance.

==> L’alchimiste ! j’ai ri. J’ai ri à gorge déployée, comme une libération qui se poursuit, se termine, boucle ce processus, libérant une information évolutive. Puis j’ai lu la carte qui était complètement raccord avec ce que je venais de vivre.

« Réglez leur sort aux empêchements qui voilent l’accès à notre femme solaire et lumineuse (…) le lourd devient plus fluide et plus léger (…). Reprenez votre pouvoir en main. Écoutez votre Or en profondeur afin de parvenir à l’amour de vous même » !

Imaginez quand j’ai lu ces lignes qui correspondait à 100% au message de départ reçu par ma guidance à la question c’est quoi être Reine ! Gratitude !

 

Aussi, je vous invite chacun et chacune à retrouver votre Or et être le Roi et la Reine que vous êtes au-delà des situations qui vous encombrent.

==> Réunissons-nous 1 fois par mois en ligne sur internet pour soutenir ce processus, transformer les schémas, traverser et tenir son CAP. Vous aussi rejoignez le Cercle Privé ICI et profitez de la vibration puissante de la guidance intérieure et du groupe. Ensemble, nous avançons vers nous-m’aime, nos potentiels et donnons une plus grande envergure à notre vie.

Et vous, comment faites vous quand vous êtes pris au piège par vos souffrances?

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *